christophe Spinner

1977: 9 ans une autre époque….début tardif du judo au sous sol d’une auberge de jeunesse lugubre au sein de la ZUP de Colmar.

1978: La liberté, mes parents déménagent à Wintzenheim et je poursuis le judo au Judo-Karaté club de Wintzenhim.Une belle amitié débute avec Patrick Bienaimé.

1978-1982: 5 belles années d’apprentissage, de rigueur, au sein d’un phare de la région colmarienne encadré par 2 figures du judo Alsacien.-D’abord Gilbert Dyot  puis Jean -Pierre Blandin figure historique des Arts Martiaux de Colmar.

1982: Fin d’une époque suite à une double fracture tibia-péronné au foot.. début du trou noir…

2006: Naissance de Jeanne ma fille qui débute le judo en 2010.

2013: Après 3 ans de réflexion et d’impatience au bord du tatami, à admirer J.J. et Didier enseigner avec passion dans des conditions dantesques à mes 3 enfants.

2013-2017: Plein de belles rencontres, Christelle,Esther et bien sur nos Sensei passionnés Didier; Jean Jacques, Philippe et tous mes comparses (Cindy, Eric..)qui m ont fait progresser pour décocher enfin à 49 ans ma Ceinture Noire.

2018: Une grande date, la création du Judo Club Shinsei entouré de gens formidables dont je suis (encore..) le Président.

 

 

André à gauche moi à droite

Matthieu collet

Mon parcours de judoka commence à mes 4 ans dans le Dojo de la mère de Stéphane Traineau en Vendée.Un club qui à l’époque , n’était même pas affilié à la F.J.J.

2010: Debut au dojo de Scherwiller, club modeste, pratiquant dans une doute petite salle. Il s’agrandit rapidement avec l’arrivée de Didier et de Jean-Jacques, ce fut l’occasion pour moi de faire de nombreuse rencontres qui me marqueront.

Je me lance dans la conquête de ma Ceinture Noire fin 2017. Après des heures passées à s’entraîner on obtient( avec mon partenaire André)en Février 2018 nos Kata. Les points ont été pour moi la plus longue épreuve. Il m’a fallu plus d’une année,du sang (si…si..) , des larmes et beaucoup de sueur pour tous les rassembler. J’ai fait de nombreux kilomètres, souvent pour rien, mais la famille du club ne m’a jamais lâché et à force de persévérance je décroche mes 20 derniers points par Ippon en 20 secondes en Novembre 2018.

Par la suite, avec André et grâce aux enseignements de Philippe Leger, nous nous sommes lancés dans la compétition Kata et avons atteint les championnats de France en 2019, mais sans parvenir sur le podium.

Hélas à cause des études  j’ai du suspendre la pratique de ce sport que j’aime tant; je compte bien le reprendre dès que possible!

Les valeurs du judo sont pour moi des plus importantes: elles m’ont permis de me construire tel que je suis aujourd’hui.

Les épreuves de la ceinture noire quant à elles me permettent chaque jour, et notamment pour mes études, de relativiser et de me dire<<j’ai eu ma ceinture noire, ce n’est pas ça qui va me faire peur!>>.

Si je l’ai fais vous le pouvez aussi!

André Raucher

Cindy hertling

Kilian scheidecker

aymerick scheidecker

votre avis

Votre avis nous intéresse.